Au regard des nombreuses plaintes reçues en mairie, ce rappel semble indispensable.

Les plaintes relatives aux aboiements incessants, aux chiens errants ou à la prolifération des chats se multiplient.

Nous remercions les propriétaires de tout mettre en œuvre pour éviter que leurs animaux domestiques créent des nuisances.
Des outils simples et pas toujours onéreux existent : Rentrer le chien en son absence afin que ses aboiements soient moins perceptibles aux voisins, équiper son animal d'un collier anti-aboiement, faire stériliser les chats afin d'éviter qu'ils ne se multiplient, éviter de nourrir les chats errants...